JOURNEE DU DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 2006

Publié le par Papy Rider

JOURNEE DU 10 SEPTEMBRE 2006

Aujourd’hui Sabine va nous quitter pour aller passer quelques jours chez Lyes, me voila seul avec Germaine, que va-t-on penser ? Monsieur WOUARHID  le « taxieur » l’a déjà appelé madame Gilbert, Germaine et moi nous nous en amusons bien.

Lyes vient à la pension récupérer Sabine, Germaine et moi en profitons pour nous faire conduire à Hussein-Dey. Lyes nous laisse à nouvel Ambert, et après avoir saluer Sabine et Lyes nous allons nous offrir un beignet avec un thé. Ballade dans notre chère ville et on se retrouvent vers 13h30 sur la place d’hussein-Dey ; Rachid viens nous rejoindre et nous invite chez lui pour un café accompagné de gâteux et de fruits savoureux. Ne pouvant obtenir une copie intégrale de mon acte de naissance depuis 44 ans (à Nantes ils ne l’ont jamais eu), nous décidons d’aller à la mairie pour obtenir cette pièce

Le foyer Municipale où se trouve la mairie

Administrative, Germaine a, elle aussi, des papiers à demander. Rachid nous accompagne au foyer municipal et grâce à ses nombreuses relations à cette mairie, Germaine et votre serviteur se retrouvent assis face au chef de service de l’état civil de la mairie d’Hussein-Dey. Cette personne se met en quatre pour nous satisfaire et nous pouvons repartir avec ces Actes que je cherche à avoir Depuis 1962.

Promenade dans la ville nous atterrissons tous les trois vers la poste et nous ne pouvons résister, surtout moi, à aller déguster une glace sur la terrasse de ce fameux glacier. Si un jour vous allez à Hussein-Dey et que vous êtes aussi gourmand que moi, je vous conseille d’y commander une « surprise » c’est une énorme coupe avec plusieurs boules de glace de différent parfum, avec des fruits, de la crème chantilly et beaucoup d’autres bonnes choses. Nous allons Germaine et moi acheter un bouquet de fleurs pour Fadela la femme de Lyes, nous sommes en effet inviter à souper à Dehy-Brahim dans cette famille.

Nous retournons sur la place où peu après Lyes vient nous y chercher. Nous arrivons peu après chez lui, il possède lui aussi une très gentille famille avec son  épouse Fadela, sa charmante fille Linda et nous y retrouvons Sabine et la sœur de « Mimi  (maman d’Abdenour).Salade, Poivrons, Bourecks, Poulet sauce blanche, Pois chiches et Boulettes (pain dur ou biscottes moulu + fromage rapé +oeufs + épices le tout frit), Fruits, Thé et Alva. Voilà le délicieux repas que nous avez préparé cette gentille famille, qui je le rappelle, ne nous avez jamais vu, je ne connaissais Lyes uniquement que par MSN. Avouez que toutes les personnes que nous avons eu l’occasion de rencontrer sont formidables et d’une gentillesse au-dessus de tout ce que l’on peut imaginer.  (  je n’ai malheureusement pas pris de photos de ce repas batteries vides, quel dommage de ne pouvoir vous en faire profiter)

Nous parlons un peu de nos impressions sur L’Algérie, de ses habitants, de ses endroits merveilleux que nous avons redécouvert, mais il se fait tard et Lyes, qui tout comme moi, évite de conduire la nuit pour raison de sécurité, nous amène à un « taxieur » avec qui nous avions pris rendez vous qui nous ramène à notre pension à Aïn-Taya.

Encore une belle journée passée chez moi,, mais je ne peux m’empêcher de penser que je viens de vivre la moitié du temps qu’il m’est imparti pour ce voyage. Dire qu’il va falloir que je quitte ce pays merveilleux et ces gens formidables.

 Assez Gilbert profite de ce merveilleux voyage, tu auras tout le temps d’avoir le blues quand tu seras revenu à Lyon.

 

 

 

Publié dans papy-rider

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KHALED 11/10/2006 13:13

Bonjour,Là par contre, c'est à un véritable supplice que je viens d'endurer en lisant les détails de toutes ces victuailles alors qu'il est seulement midi et en plein Ramadhan s'il vous plait! Je crois que j'aurai mieux fait d'attendre jusqu'à la fin du jeun pour lire cet épisode.